Le film de François Ozon qui relate l’affaire du prêtre Bernard Preynat, accusé de nombreuses agressions sexuelles sur mineurs dans les années 80 et 90 est au cœur des tribunaux. Sa sortie, prévue le 20 février, pourrait être reportée.