Déjà largement critiqués pour leur aspect "greenwashing", les bacs à fleurs sur les voies de bus à Lyon pénalisent bien cyclistes et passagers des TCL sur le secteur. Les temps de trajets sont parfois doublés.
On aurait pu croire à un miracle de Noël parfum diesel. À Lyon, durant la nuit, les arbres plantés dans des bacs sur les couloirs de bus ont été déjà remplacés.
La concertation publique n'aura rien changé, ni l'avis de certaines associations. Lyon a décidé de maintenir son projet de végétalisation de la rue Edouard Herriot où les bacs prendront la place des couloirs de bus et espaces pour les modes doux. Pour la Ville à Vélo ce projet va rendre "la presqu’île encore moins cyclable et plus dangereuses pour les cyclistes".