Hotel de police 3e © tim Douet_0028
À Lyon, une femme qui était victime depuis plusieurs mois d'insultes homophobes de la part de son voisin a été agressée par ce dernier. 
De nombreuses agressions à caractère homophobe ont eu lieu à Lyon et dans la Métropole de Lyon ces derniers mois. Une convention de lutte contre les violences LGBTphobes pourrait être prochainement signée.
Pas d'image
La jeune femme victime d'un coup de lame au visage, ce vendredi soir, devant le centre commercial de la Part-Dieu à Lyon, est une militaire de la gendarmerie. Elle aurait essuyé des propos homophobes par le groupe de fille l'ayant agressé.
A l’été 2017, deux hommes étaient passés à tabac alors qu’ils se promenaient main dans la main dans la rue. Ce mercredi se tenait le procès des agresseurs homophobes.
Un conseiller municipal de Bourg-en-Bresse a été pris a parti en compagnie de son compagnon par des manifestants qui ont détruit les vitres de leur véhicule, ce dimanche matin. Une agression à caractère homophobe assure-t-il. Le maire de la ville, Jean-François Debat a apporté son soutien à l'élu.
Gay Pride 2018 ©Moran Kerinec
Alors que le nombre d’agressions homophobes augmentent, les associations lyonnaises appellent au rassemblement ce samedi à 17h aux Terreaux.
Police lyon
Un jeune Lyonnais vient de porter plainte pour une agression homophobe survenue dimanche après-midi place Bellecour.
Police
Dans la nuit de jeudi à vendredi, alors qu’il sortait d’une boîte gay de Lyon, un homme de 40 ans s’est fait prendre à parti et tabasser, simplement parce que ses agresseurs le pensaient homosexuel.
Toute la semaine à Villeurbanne, une campagne choc contre l’homophobie était placardée sur un panneau d’affichage JCDecaux. Jugée excessive par un père de famille, qui a décidé le 22 août de recouvrir symboliquement la campagne d’un papier blanc et de saisir la justice.