La Fédération nationale de l’immobilier avait proposé de mettre en place un fichier regroupant ceux qui ne payaient pas correctement leur loyer. Le projet largement décrié vient d'être mis en pause. 
L'année 2019 a battu tous les records en termes d'immobilier à Lyon, tant sur les prix que les volumes de transaction. Si bien que les acquéreurs commencent à se décentrer de la métropole pour investir ailleurs dans le département. Avec à la clé une contagion importante de l'augmentation des prix sur le "Nouveau Rhône".
Les toits de Saint-Etienne © Yves Salvat / PhotoPQR Le Progrès / MaxPPP
La préfecture de la Loire offre des rendements locatifs parmi les meilleurs de France, dans une ville qui compte plus de 25 000 étudiants. De quoi attirer les investisseurs dans la métropole la moins chère de France, où les prix de l’immobilier se sont effondrés depuis une décennie. Un léger redémarrage sur les prix et une demande locative importante qui ne doivent pas faire oublier les risques d’investissement, comme en témoigne le taux élevé de logements vacants.
Billets
Outre les embrassades d’usage et la perspective d’un mal de crâne carabiné, la nuit du 31 décembre au 1er janvier marque comme chaque année quelques changements en matière de législation immobilière et fiscale. Le point sur les grandes évolutions à ne pas rater.
Avec une progression de 10,3% du prix de l'immobilier en 2019, Lyon rejoint Bordeaux sur la deuxième marche des villes les plus chères du pays.

Posts navigation

1 2 3 4 17 18 19