A moins d’un mois du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, le scrutin est plus que jamais incertain à Lyon. Les célèbres bookmakers anglais auraient bien du mal à dégager une tendance et un favori. Tant la course est ouverte, très ouverte. Et deux tours d’élections pourraient ne pas être suffisants pour dégager l’heureux élu.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
L’élection à la Métropole de Lyon, en 2020, déclenche beaucoup de passions. Il faut dire que les compétences de la Métropole, 1,4M d’habitants, sont désormais très élargies depuis 2015. La guéguerre Collomb-Kimelfeld fait notamment rage mais les autres candidats à ce poste très convoité sont nombreux. Tour d’horizon.
Gérard Collomb a finalement choisi… Yann Cucherat pour mener sa liste à la ville de Lyon. L’actuel maire de Lyon, sera candidat quant à lui à la Métropole de Lyon, adoubé par La République en Marche.
La campagne pour les élections métropolitaines est lancée. Vendredi, David Kimelfeld a annoncé à Lyon Capitale qu’il ne fera pas l’Anneau des sciences. L’occasion de faire le point sur ce vaste projet avant les élections. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s’interroge ? Qui entretient le flou ?
David Kimelfeld a annoncé vendredi à Lyon Capitale qu’il ne fera pas l’Anneau des sciences. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, martèle de son côté son souhait d’aller au bout de ce projet.
La Métropole de Lyon a expérimenté la piétonnisation sur la Presqu’île de Lyon depuis début septembre. Trois samedis, puis deux jours de semaine. Une expérimentation mitigée. Les commerçants demandent notamment plus de concertation en amont. Décryptage.
L’actuel maire de Lyon, Gérard Collomb, est candidat à la Métropole de Lyon en 2020. Mais qui sera son candidat, ou sa candidate, à la mairie de Lyon ? Peut-être Fouziya Bouzerda, l’élue Modem.
Plusieurs députés lyonnais soutiennent David Kimelfeld, le rival de Gérard Collomb, pour la présidence de la Métropole de Lyon. Le maire de Lyon demande un effort à… Emmanuel Macron.
Le candidat à la métropole de Lyon David Kimelfeld a-t-il bien révisé le premier précepte de la Lyonnitude qui veut que ça ne soit pas Paris qui décide ? Il aurait choisi de mettre un vent à Emmanuel Macron qui tentait de s’immiscer dans la vie politique lyonnaise. 
Gérard Collomb a été investi par la République en Marche pour les élections métropolitaines de 2020. L’actuel maire de Lyon est revenu sur cette décision ce dimanche.

Posts navigation

1 2 3