Pas d'image
Édito. La fromagerie L'Etoile du Vercors (Isère), filiale du géant laitier Lactalis, a rejeté en toute impunité quatre litres de substances chimiques par seconde depuis 2011. Le tribunal correctionnel vient de condamner le groupe agroalimentaire à une peine dérisoire.