Condamné pour viols en 1983, avant de récidiver à plusieurs reprises, Luc Tangorre a été placé jeudi à Lyon en détention provisoire dans un autre dossier.