Pas d'image
A l'occasion de la conférence de presse lançant véritablement le Grand Stade, Gilbert Giorgi, président de la Foncière du Montout, nous a expliqué que la pose de la première pierre est pour les semaines à venir. "L'activité va reprendre sur le chantier dès la semaine prochaine", a-t-il précisé.
OL LAND
Malgré la présence tenace de la contestation, c'est décidé, le Département s'engage à garantir 50 % de l'émission obligataire accordée par le groupe Vinci à la Foncière du Montout, filiale de l'OL Groupe. Les conseillers généraux ont voté en faveur de ce dossier de prêt, qui sert à financer le stade des Lumières, ce vendredi 19 juillet.
Christelle Monteagudo reçoit Jean Murard président de l'association "Déplacements citoyens", Frédéric Poignard journaliste politique et Patrick Martin-Genier professeur à Sciences Po-Paris.
Capture d’écran 2012-10-22 à 10.25.42
La Foncière du Montout, filiale à 100% d'OL Groupe a annoncé le 21 octobre qu'elle lançait les travaux du stade des Lumières. En vérité, il ne s'agit que des travaux de terrassement du terrain. Le but étant de contenter l'UEFA qui presse les promoteurs du projet.
L'OL Groupe proposait une visite à la presse ce matin sur le site du Montout où doit être construit le futur stade. Des "altermondialistes" selon Jean-Michel Aulas, mais aussi des habitants de Décines et/ou membres de l'association Carton Rouge ont bloqué plusieurs minutes le car affrété pour l'occasion. Les journalistes ne seront sortis finalement que deux fois du bus, devant se contenter la plupart du temps de regarder par la fenêtre, par mesure de "sécurité". Quoi qu'il en soit, et malgré un recours contre le permis de construire, l'Olympique lyonnais reste confiant.
etienne tete © tim douet
Après avoir été condamné par le tribunal correctionnel de Paris, le 16 mars, pour "dénonciation calomnieuse" envers l'OL Groupe et son président Jean-Michel Aulas, le conseiller municipal Vert a fait appel. Il entame aussi une série de procès en tant qu'avocat pour défendre "une quinzaine" de propriétaires fonciers en passe d'être expropriés sur les terrains du futur OL Land. Précisions.
Les associations Energie Citoyenne, Carton Rouge et Décines-Moi ont remis jeudi soir sur le parvis de la mairie de Décines 3800 signatures demandant l'organisation d'une consultation locale concernant l'implantation du projet OL Land sur la commune de Décines-Charpieu.
Capture d’écran 2011-10-18 à 18.52.26
Le Stade des Lumières, cher à Jean-Michel Aulas et Gérard Collomb, vient de franchir une nouvelle embûche : les enquêtes publiques. Elles se sont conclues pour 8 d'entre-elles par un avis positif. Reste celle sur le permis de construire qui sera rendue mi-novembre et dont l'issue ne semble pas faire de doute. Une démarche administrative qui simplifie la vie d'un projet jusque là maudit. (Corrigé le 20 octobre).
carte T3
Le Sytral a adopté ce jeudi la réalisation d'un barreau de tram permettant à T3 de desservir OL Land. Mais les estimations de trafic semblent surestimées et laissent craindre une hyper-fréquentation des voies, partagées avec Rhônexpress. Sur la défensive, le président du Sytral a balayé les commentaires et les calculs "à deux balles" de son opposante Verte, Béatrice Vessiller.
Michel Forissier
Podcast. Alors que le Grand Lyon a voté et lancé une nouvelle procédure de révision du plan local d’urbanisme, Michel Forissier, opposant au Grand stade, lui promet un avenir peu radieux : “elle aura la même punition que les autres”. Les deux premières révisions ont été annulées par la Justice administrative. Il répond aussi à la pique lancée par Gérard Collomb au Grand Lyon. Le maire de Lyon sous-entendait que le dossier est bloqué par l’État en vue des cantonales où Michel Forissier, maire UMP de Meyzieu, est candidat. “François Fillon ne me téléphone pas pour savoir ce qu’il a à faire”, rétorque l’élu de l’Est lyonnais. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

Posts navigation

1 2