Capture d’écran 2013-07-09 à 11.36.32
Myriam Pleynard a été victime d'un buzz Internet hier lundi 8 juillet, suite aux propos qu'elle a tenus sur son Facebook ce week-end sur La Flûte enchantée. Prise de court et sidérée, elle nous a livré sa réaction. "Cela me rappelle la Seconde Guerre mondiale", dit-elle.
Pas d'image
Le président de l’UMP a félicité Michel Havard pour sa victoire dans la primaire à Lyon, qui le fait “désormais bénéficier d’une légitimité”.
Capture d’écran 2013-06-02 à 17.14.56
C'est une première à l'UMP et les militants et les sympathisants ont l'air d'apprécier. La primaire UMP de Lyon "se déroule bien". Dans chaque mairie d'arrondissement un bureau de vote a été installé.
Pas d'image
Après la création d’une page Facebook dédiée à la primaire UMP, Myriam Pleynard écrit à Jean-François Copé pour lui demander la tête d’un candidat.
Pas d'image
France 3 organise ce samedi un nouveau débat entre les candidats à la primaire UMP en vue des municipales de 2014 à Lyon.
Pas d'image
Daniel Navrot, directeur de Prospective Rhône-Alpes Méditerranée et consultant politique, décrypte les professions de foi des 5 candidats à la primaire UMP à Lyon, en vue des municipales de 2014.
Pas d'image
Le 9 juin, Gérard Collomb connaîtra l’adversaire désigné par les Lyonnais. Après avoir tenté de départager ses candidats par un sondage, l’UMP du Rhône s’est résolue à une primaire. Lyon Capitale fait le portrait des cinq impétrants, qui présentent leur parcours et leur programme. Un dossier à lire dans le mensuel de mai.
Regonflée par les résultats du sondage municipal commenté par l’UMP pour désigner son candidat, Myriam Pleynard poursuit sa course à l’investiture. Pourtant inconnue des Lyonnais, entre Emmanuel Hamelin, Michel Havard, Georges Fenech et Nora Berra, elle compte bien faire entendre sa voix. Frédéric Poignard reçoit Myriam Pleynard pour faire plus ample connaissance.
havard
Aucun candidat à la candidature pour les municipales à Lyon ne pourrait pour l’instant battre Gérard Collomb. C’est ce que révèle le sondage commandé par l’UMP, qui fait aujourd’hui l’effet d’une douche froide. Une douche froide à laquelle vient s’ajouter une claque pour Michel Havard. La cote de notoriété du leader de l’opposition à la Ville ne dépasse pas 31%. S’il ne permet pas de dégager un nom, ce sondage révèle une chose : aux yeux des Lyonnais, aucun candidat n’apporte de plus-value.
Pas d'image
EXCLUSIF - L’UMP n’a pour l’instant pas de candidat sérieux pour les élections municipales de 2014. A l’issue du sondage, aucun candidat ne se dégagerait réellement. Pire, au second tour des municipales, l’UMP local s’inclinerait de 24 points face à Gérard Collomb.

Posts navigation

1 2