fête de l'UMP
Un peu plus de 600 militants et la plupart des cadres et figures locales du parti étaient rassemblés dimanche à Meyzieu à l’occasion de la fête départementale de l’UMP.
Le département du Rhône subit un épisode caniculaire qui devrait durer jusqu'à samedi avec des températures minimales ne descendant pas en dessous des 20°.
Berra
La Gay pride de Lyon aura lieu ce samedi 12 juin, avec pour mot d'ordre le droit d'asile. Mais ce seront, à n'en pas douter, le mariage homo et l'adoption par les couples de même sexe qui s'afficheront sur les banderoles. Nous avons interrogé les élus de la région pour connaître leur position. Ce mercredi, Nora Berra,secrétaire d'État aux Aînés (UMP). Elle est l'une des seules à droite à afficher une ouverture et souhaiter un débat.
Pas d'image
Les personnalités politiques locales sont nombreuses à se féliciter du choix de la France à l’organisation de l’Euro 2016. C’est une toute autre histoire pour les associations qui s’opposent au projet du futur Grand stade de l’OL.
Pas d'image
Denis Broliquier se lance à son tour dans la course aux municipales de 2014 et met en place son groupe politique. Il sème ainsi encore un peu plus la pagaille au sein du groupe d’opposition où désormais presque tout le monde est candidat.
57% des électeurs rhonalpins n'ont pas voté ce dimanche. Tous les partis politiques l'ont regretté avant de pointer du doigt la responsabilité de leurs adversaires dans ce taux d'abstention record.
SONDAGE - D'après un sondage très complet réalisé par la Sofres paru mardi dans Le Progrès, Europe Écologie talonnerait le PS au soir du premier tour. L'UMP serait en première position, mais largement battu au second tour. Rhône-Alpes devrait rester à gauche. Il reste juste à déterminer la couleur dominante de la nouvelle majorité.
Pas d'image
Dans une séance à l’ordre du jour peu entraînant, Nora Berra a sorti, lundi soir, le conseil municipal de Lyon de sa torpeur en pestant contre la politique de Gérard Collomb à l’égard des personnes âgées. La secrétaire d’État et conseillère municipale a attaqué le maire de Lyon moins sur le fond que sur la forme.
Lundi soir, Gérard Collomb s’est invité dans la campagne des régionales en exhumant une coupure de presse évoquant des activités du numéro 2 de la liste UMP dans le Rhône, Philippe Meunier. Dans le papier de Libération de 1992, il est question de distribution de tracts racistes. Philippe Meunier s’explique et affirme qu’il n’a jamais été condamné.
L’UMP demande des explications sur le soutien à Georges Frêche de Gérard Collomb en tentant par cette polémique d’éclabousser la liste de Jean-Jack Queyranne. Le candidat socialiste s’est pourtant démarqué du maire de Lyon. Comme tous les autres candidats de gauche. L’affaire Frêche est devenue un argument de campagne diversement exploité.

Posts navigation

1 2 3 10 11 12 13 14 15 16