élection vote isoloir
Philippe Cochet est réélu dès le 1er tour à Caluire-et-Cuire avec près de 52% des voix.
Pancarte critiquant la densification, sur le mur d’une maison à Caluire © Antoine Merlet
Faute de candidat identifié à opposer au maire sortant Philippe Cochet, La République en Marche pourrait rater la séquence des élections municipales à Caluire-et-Cuire. La sociologie de cette ville historiquement à droite épouse pourtant celle du parti présidentiel.
Philippe Cochet© Tim Douet_018
Le maire de Caluire-et-Cuire, chef de file des élus LR à la métropole de Lyon, a fait appel du jugement rendu en octobre le condamnant à verser plus de 90 000 euros à une ancienne assistante parlementaire. La justice a estimé que l’écart de salaires de 2014 à 2017 entre cette dernière et l’épouse de l’ancien député (pour un travail dont Lyon Capitale posait en 2017 la question de l’effectivité) relevait d’une inégalité de traitement.
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Le président de la métropole de Lyon a salué ce lundi après-midi l’élection de Gérard Collomb à la fonction de maire de Lyon. Philippe Cochet, leader de l’opposition LR à la métropole, a de son côté salué le retour de celui qu’il a appelé “l’opportuniste”.
Philippe Cochet© Tim Douet_018
Le président du groupe LR à la métropole de Lyon ne mâche pas ses mots à l'encontre de Gérard Collomb qu'il accuse de braver les usages républicains. Il se délecte à l'idée de le voir se présenter à la présidence de la métropole, un scrutin où la droite pourrait prendre sa revanche.
Les élus LR Stéphane Guilland et Philippe Cochet en juin 2018 © Tim Douet
Philippe Cochet et Michel Forissier, qui dirigeaient depuis une décennie la fédération Les Républicains du Rhône, ont décidé de ne pas se représenter. Ils laissent à leurs successeurs un gros chantier : relever la droite lyonnaise.
Les élus LR Stéphane Guilland et Philippe Cochet en juin 2018 © Tim Douet
Les élus LR n'en démordent pas. Ils soupçonnent toujours la ville et la métropole de Lyon d'avoir mis a disposition des moyens humains et matériels pour la campagne d'Emmanuel Macron. Pour en avoir le cœur net, ils ont décidé de saisir le procureur de la République de Lyon. 
David Kimelfeld Emmanuel Macron Gérard Collomb
Les élus LR de la métropole n'ont pas décidé de lâcher sur l'utilisation des moyens du Grand Lyon pour la campagne d'Emmanuel Macron. Philippe Cochet en tête, ils ont saisi la commission nationale des comptes de campagne et la Chambre régionale des comptes et menacent de saisir le procureur de la République de Lyon.
Philippe Cochet© Tim Douet_018
Le patron des Républicains au Grand Lyon avait interpelé le président de la métropole vendredi dernier en conseil métropolitain, évoquant une possible utilisation des moyens de la collectivité pour la campagne d'Emmanuel Macron.

Posts navigation

1 2 3 4 18 19 20