I was looking at the ceiling and then I saw the sky © Blandine Soulage
L’Opéra de Lyon a décidé de surprendre et de détonner avec une œuvre à la croisée des genres : un opéra pop de John Adams présenté au théâtre de la Croix-Rousse.
L’Homme à la tête de chou – Chorégraphie Jean-Claude Gallotta © Guy Delahaye
Pour célébrer les dix ans de la disparition de Bashung, Jean-Claude Gallotta recrée L’Homme à tête de chou, une pièce qui unit sa danse à la voix de Bashung et aux chansons de Gainsbourg.
Sarah Murcia & Cie © E. Rioufol
Curiosité de ce début d’année, à l’invitation de l’Opéra Underground, le concert de la contrebassiste Sarah Murcia, partie à l’assaut d’un des trésors vénéneux du punk : Nevermind the Bollocks, des Sex Pistols.
The Inspector Cluzo © DR
Unplugged, hard (et soft), indie…, vous avez le choix du rock ce mois-ci dans les salles lyonnaises. À moins de préférer le sublime, auquel cas nous vous conseillons l’association Gabriel Kahane–quatuor Debussy.
Jean-Baptiste Guegan © Yann Orhan
Fascinant et inédit cas de clonage vocal du plus populaire chanteur français des cinquante dernières années, l’énigme Jean-Baptiste Guegan vient se produire à Lyon. Retour sur la naissance d’un phénomène paranormal.
Les Innocents © DR
Après un premier album de reformation en 2015, les Innocents ont livré cette année avec 6 1⁄2 celui d’une complicité et d’une magie pleinement retrouvées : plein d’une douce mélancolie pastorale et de mélodies solaires comme aux premiers jours. À découvrir au Toboggan ce vendredi.
Le natif de Tassin-la-Demi-Lune, qui avait quitté la scène musicale en 2014, vient d’annoncer l’arrivée d’un nouvel album et une tournée en 2020.
Les Como Mamas / Ludwig Von 88 © Aaron A. Greenhood / DR (montage LC)
En attendant Katerine (si vous avez la chance d’avoir une place) et la bande à Emmanuelle Seigner, voici deux concerts pour se chauffer les oreilles les premiers jours de décembre à Lyon.
Philippe Katerine © DR
Revenu aux affaires musicales, Philippe Katerine balance de magistrales Confessions, où sur vingt titres pas moins le chanteur autopsie ses propres errements, étonnamment raccord avec l’état du monde. Sexe, violence, politique en dérision féroce et bréviaire pop ultime. L’album de l’année, à déguster aussi sur scène.

Posts navigation

1 2 3 4 23 24 25