Pas d'image
Plusieurs élus PS de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui avaient soutenu Valls à la primaire de la gauche ont apporté leur soutien officiel à Benoît Hamon. Parmi eux, Olivier Bianchi, le maire de Clermont-Ferrand, Jean-Paul Bret, celui de Villeurbanne, et Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse et président du groupe socialiste au conseil régional.
Yves Blein
Il était l’organisateur de la primaire de la “Belle Alliance populaire” dans le Rhône. Mais Yves Blein ne se pliera pas au verdict du scrutin. Le député-maire de Feyzin reste au PS, mais se refuse à soutenir un candidat et un programme auxquels il ne croit pas. Entretien.
Pas d'image
Au lendemain de la primaire socialiste, Pascale Crozon, députée sortante, et Didier Vuillerme, secrétaire de section, ont tenu à faire savoir que le PS villeurbannais, à trois exceptions près, se rangeaient derrière Benoît Hamon. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, appelle elle aussi au rassemblement.
Pas d'image
Le vainqueur de la primaire de la gauche enregistre dans le Rhône ses meilleurs scores à Lyon, une ville où Gérard Collomb a fait le choix de soutenir Emmanuel Macron. Dans le 1er arrondissement, par exemple, il obtient 79 % des suffrages.
Pas d'image
Les résultats sont sans appel dans le Rhône. Benoît Hamon (61,83%) devance très largement Manuel Valls (38,17%). Si la victoire des urnes est nette dans le département, Benoît Hamon ne fait pas l'unanimité chez les cadres du PS qui soutiennent Emmanuel Macron et chez ceux qui soutenaient Manuel Valls.
Pas d'image
Revivez la soirée électorale qui aura vu les sympathisants de gauche choisir Benoît Hamon comme candidat du PS à l'élection présidentielle de 2017.
Pas d'image
Si l'organisateur de la primaire à gauche dans le Rhône, Yves Blein, n'a pas encore d'informations chiffrées sur la participation au second tour de la primaire dans le département, les chiffres parues au niveau national indiquent 567 563 votants à midi dans 75% des bureaux de vote.
Pas d'image
Ce dimanche, le second tour de la primaire de la "Belle Alliance populaire" va départager Manuel Valls et Benoît Hamon en vue de l'élection présidentielle. Retrouvez ci-dessous la carte des bureaux de vote du département.
Pas d'image
Avec la possible victoire de Benoît Hamon à la primaire, c’est le spectre d’un exode massif d’élus vers le mouvement d’Emmanuel Macron qui pourrait se jouer dès dimanche soir. De nombreux cadres socialistes ne s’imaginent pas soutenir le représentant de l’aile gauche du parti.
Emmanuel Macron Collomb Kimelfeld juin 2016
À la cinquantaine d’élus socialistes de l’agglomération lyonnaise qui ont déjà annoncé leur ralliement s’ajoutent sept nouvelles défections à la veille du second tour de la primaire PS. Ils justifient leur ralliement à Macron par le programme de Benoît Hamon.

Posts navigation

1 2 3