À l’hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu, à Lyon 8e, les soignants dénoncent le manque de moyens humains qui met en danger leurs patients.