Capture d’écran 2012-03-09 à 19.50.32
La Fondation Abbé Pierre a dévoilé son rapport régional sur le mal-logement le 8 mars. Elle dénombre 900 000 personnes en difficulté avec le logement en Rhône-Alpes (15% de la population) dont 376 000 personnes pas ou très mal logées (6,2%), 12 500 sans-domiciles (0,2%) et 122 000 locataires en situation d'impayés de loyers (2%). Les jeunes, les personnes en souffrance psychique, les Roms et les demandeurs d'asile seraient les plus touchés. Explications.
Pas d'image
Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a fait le point lundi 4 avril, sur le dispositif d'accueil d'urgence dans le Rhône. Alors que le plan hivernal touche à sa fin, le préfet ne laissera pas tous les sans-abri sans solution. Il a prévu d'offrir des places d'hôtel aux mères et à leurs enfants de moins de dix ans. Uniquement à celles déjà hébergées pendant la période hivernale dans le cadre du plan froid. (actualisé le 5 avril à 14h54).
Flash mob 3
REPORTAGE - La Fédération Nationale des Associations d'Accueil et de Réinsertion Sociale (FNARS) a réalisé une chaîne humaine, ce jeudi 31 mars, devant la préfecture du Rhône, pour dénoncer la baisse des moyens dédiés à l'hébergement et la réinsertion.
Pas d'image
Article actualisé le 13 janvier à 9h17Les 130 sans-abri hébergés depuis le 17 décembre dans le gymnase du collège Bellecombe (6e arr.) ont fait leur sac. Direction : un autre gymnase, cette fois dans le 7e arrondissement. Les associations appellent une nouvelle fois à la création d’un lieu pérenne pour l’hébergement d’urgence.
_DSC0069-2
Vendredi soir a ouvert un nouveau centre d’hébergement d'urgence pour les sans-abri à Lyon 5e. Il était inauguré jeudi 9 décembre en présence du cardinal Barbarin et du nouveau préfet, Jean-François Carenco. Le diocèse lyonnais prête ses locaux de la maison diocésaine Saint-Irénée pour la durée de l’hiver. 200 personnes y seront hébergées jusqu’au 31 mars 2011.
Pas d'image
BILAN - Il est resté trois ans le représentant de l'Etat dans le Rhône et dans la Région. Très affable en public, il a affiché une certaine insensibilité à l'égard des "indésirables" pour expulser les sans-papiers ou les prostituées. Il est toutefois salué pour ses actions en faveur des PME et de l'égalité des chances. Bilan d'un préfet très politique, proche de Nicolas Sarkozy, avant l'arrivée de son successeur, sans doute cette semaine.
Pas d'image
Ils se sont d’abord opposés au déménagement de leur centre d’hébergement de la Presqu’Ile aux confins de Gerland. Sans succès. Aujourd’hui, le collectif des résidents du Train de Nuit revendique l’amélioration de leurs conditions de vie.
Ce lundi matin, tentes et lits de camps ont été dressés par l’association Régis devant la mairie du 8e arrondissement de Lyon. L’opération vise à dénoncer l’attitude de la mairie socialiste de l’arrondissement qui s’oppose à l’installation d’un centre d’hébergement pour SDF dans une ancienne clinique.
Gérard Collomb, maire de Lyon, a rendu visite aux SDF hébergés au Foyer Notre-dame des Sans-Abri, rue Sébastien Gryphe (7e arr.) mercredi 13 janvier au soir. Lyon Capitale y était.
La Préfecture a décidé d'intégrer l'ancienne maternité de la clinique du 8ème arrondissement à son dispositif d'hébergement d'urgence hivernal. A partir du vendredi 15 janvier, des familles sans-abri y seront hébergées chaque soir, jusqu'à la fin de l'hiver.

Posts navigation

1 2 3 5 6 7 8 9