A partir du 25 mai, l'offre bus, métro, tramway et funiculaire du réseau TCL s'approchera des 100 %. Les contrôles de police pour le masque obligatoire vont commencer. 
La question est capitale. Et essentielle, pour gérer au mieux le début du déconfinement, le 11 mai. Comment éviter au maximum la transmission du virus dans les transports ? A Lyon, le Sytral travaille sur différents scénarios pour organiser au mieux la "grosse" reprise du trafic.
Pour les abonnés TCL, le mois d'avril sera gratuit en raison du confinement pour cause de coronavirus COVID-19. Si certains n'ont rien à faire pour en profiter, pour d'autres, il faudra réaliser une manipulation peu intuitive et renseigner son numéro de carte bleue.
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld vient de remporter une ultime victoire avant les élections. Sa proposition de mettre fin au contrat de Rhônexpress, navette à 16,30 euros entre Lyon et l'aéroport Saint-Exupéry, vient d'être acceptée par le conseil Syndical du Sytral. Ce dernier a voté la résiliation de la concession "pour motifs d'intérêt général".
La desserte de l'ouest de Lyon va être grandement améliorée dès le printemps avec le renforcement de la ligne C6, mais également la création d'une ligne express C6E.
En moins de cinq mois, ce ne sont pas moins de cinq applications TCL différentes qui ont été publiées sur mobiles. Cette overdose de plus en plus incompréhensible attire aujourd'hui les critiques et inspire quelques plaisanteries dans un contexte où le Sytral a multiplié en parrallèle les dépenses en communication. 
À Lyon, les TCL s'enrichissent d'un nouveau service, TCL Live, qui pourrait faciliter les déplacements s'il n'était pas accompagné d'un défaut idiot en matière d'usages.
Alors que le Sytral organise sa cérémonie des voeux 2020 ce vendredi 24 janvier, la question du coût très élevé de cet événement, 150 euros par personne, a été soulevée.
Le Sytral a fait imprimer 800 petits carnets rouges pour un montant supérieur à 30 000 euros. Ils portent tous une citation de la présidente du Sytral Fouziya Bouzerda.
Interview - Lors d'une réunion de la commission générale du Sytral sur la rupture du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon, Gérard Collomb a une nouvelle fois plaidé pour une médiation. Le président de la métropole David Kimelfeld, qui souhaite la fin de la concession, a aujourd'hui le sentiment que certains "cherchent à gagner du temps".

Posts navigation

1 2 3 4 27 28 29