Pas d'image
Le programmateur de la halle Tony-Garnier* porte un regard critique sur l’évolution des festivals. Pour ceux gourmands en subventions publiques comme les Nuits de Fourvière, Thierry Teodori évoque une concurrence déloyale et parle d’argent public dévoyé. Entretien. [caption id="attachment_130775" align="alignnone" width="1600"] Thierry Teodori – halle Tony-Garnier, 2013 © Charlotte Mounard[/caption] Lyon Capitale : Vous avez parfois eu la […]
Pas d'image
La ville de Lyon lance une concertation sur le modèle juridique de la halle Tony-Garnier. Aucune hypothèse n’est exclue, y compris une vente même si cette option n’est pas privilégiée par la ville. Le but : réagir à l’arrivée de la future Arena de l’Asvel, concurrente directe de la Halle dans les années à venir.