La mobilité sera au cœur des enjeux pour les élections métropolitaines et municipales de Lyon 2020. Si certains imaginent un RER à la lyonnaise pour les trains, d'autres veulent développer un "REV" pour encourager les mobilités actives et faciliter les déplacements.
Exclusif – Dans une interview accordée à Lyon Capitale, David Kimelfeld annonce qu’il abandonne le projet de l’Anneau des sciences et dévoile une partie des alternatives portées dans son grand projet mobilité. Depuis deux ans, le président de la métropole, candidat à sa succession en 2020, montrait de plus en plus de doutes sur la nécessité de réaliser cette autoroute urbaine censée boucler le périphérique de Lyon à l’horizon 2030/2035.
La tête de liste des écologistes aux européennes, Yannick Jadot, en visite en Savoie mardi, a martelé son opposition au projet Lyon-Turin. L’élément central du projet, un tunnel de 57,5 km reliant la France à l’Italie, a commence à être creuser.
Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
L'Insee a dévoilé son enquête sur les déplacements des salariés. En France, quand 7 sur 10 prennent leur voiture pour aller au travail, la situation est tout autre à Lyon.