Avec la rétrogradation de Paul Bocuse de trois à deux étoiles, Lyon semble ne plus compter de restaurant triple étoilé. Mais la réalité n'est pas tout à fait celle-ci.