Pas d'image
La députée européenne s’est dite “déçue” du score de son candidat. Présente à la fédération PS du Rhône ce dimanche soir, Sylvie Guillaume s’est contentée de se féliciter de la participation au scrutin.
Pas d'image
En 2011, à la même heure, 745.000 personnes avaient déjà glissé leur bulletin dans les urnes de la primaire à gauche.
Pas d'image
Ce dimanche marque le premier tour de la primaire de la gauche en vue de l'élection présidentielle. Lyon Capitale fait le point sur l'organisation du scrutin et la localisation des bureaux de vote dans le Rhône.
Emmanuel Macron Collomb Arkema © Tim Douet_0034
Le dernier baromètre de l’élection présidentielle Ifop-Fiducial pour Sud Radio, I-Télé et Paris Match place François Fillon et Marine Le Pen au coude à coude au premier tour. Distancé, Emmanuel Macron pourrait profiter de l’absence de François Bayrou pour refaire son retard et serait vainqueur d’un deuxième tour s’il parvient à se qualifier. Quant au PS, il n’atteint que 10,5 % dans l’hypothèse la plus positive, celle d’une victoire de Manuel Valls à la primaire.
Pas d'image
La députée européenne PS défend la candidature de Vincent Peillon à la primaire de la “Belle alliance populaire”. Elle en fait le candidat des sociaux-démocrates. Sylvie Guillaume est l’invitée de L’Autre Direct.
Villes Grand Lyon et rythmes scolaires
Une réforme, deux décrets d'application et presque autant de mises en œuvre que de communes. Lyon Capitale vous fait voyager à travers 30 nuances de rythmes scolaires sur les 59 villes du Grand Lyon. Plus d'un quart des communes, dont Lyon, ont opté pour les contorsions autorisées par le décret Hamon, quand les autres ont décidé de respecter l'essence de la réforme, le décret Peillon.
Pas d'image
Le candidat de la gauche à la présidence de la Commission européenne, l'Allemand Martin Schulz, donnera ce soir le dernier meeting de sa tournée européenne à Villeurbanne, aux côtés de Vincent Peillon et Sylvie Guillaume (candidats du PSE dans le Sud-Est), de Manuel Valls et de Jean-Christophe Cambadélis.
Vincent Peillon
En pleine campagne pour les élections européennes, la camionnette socialiste s'est arrêtée à l'Hôtel de Région hier soir, mardi 29 avril. Ce qui n'a pas plu aux élus Front national, qui dénonce un mélange des genres contraire au code électoral.
Capture d’écran 2014-04-30 à 12.28.37
Selon un sondage de l'Ifop, la liste UMP emmenée par Renaud Muselier obtiendrait 18 % des voix aux élections européennes du 25 mai. Elle devancerait ainsi dans la circonscription Sud-Est celles du FN (23 %), du PS-PRG (13 %) et d'Europe Ecologie-Les Verts (11%).
Pas d'image
A l'occasion des élections européennes, le Premier ministre Manuel Valls viendra soutenir Vincent Peillon à Lyon, le 23 mai prochain.

Posts navigation

1 2