Facebook n'est pas gratuit, il est même de plus en plus cher

Contrairement aux idées reçues, Facebook n'est gratuit qu'en apparence. Inconsciemment, nous payons notre tribut au réseau social et ce dernier devient de plus en plus cher.

Facebook vient d'annoncer qu'il puiserait désormais dans l'historique de navigation pour proposer des publicités ciblant mieux ses utilisateurs. Cette décision, somme toute logique pour un géant du web qui cherche à maximiser ses profits, nous rappelle que le réseau social n'est pas gratuit. Nous le payons tous les jours en le laissant exploiter nos données personnelles et en échange nous obtenons le droit d'utiliser ses services.

Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de transactions financières directes que Facebook est gratuit. Avec l'exploitation de l'historique de navigation, le prix payé par des millions d'internautes vient au final d'augmenter sans aucune contrepartie. Pour l'instant, cette décision prise par Facebook ne concerne que les États-Unis, mais devrait rapidement arriver en Europe. Au micro de Marc Leval, sur l'antenne de Sud Radio, nous revenons sur ce changement important. Une chronique à écouter et/ou à télécharger.

Lors de son lancement en France, il devrait être possible de bloquer cette surveillance manuellement en se rendant sur ce site.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut